Simulation assurance animal de compagnie

Complétez ce formulaire qui vous prendra moins de 5 minutes pour recevoir des offres personnalisées pour assurer votre animal de compagnie.

























































Bannière 728x90

Voici 5 autres articles sur les assurance pour animaux qui pourraient vous intéresser :

Les robots conversationnels ou chatbots prennent leur place dans l'industrie des assurances. La Mutuelle MGEN a annoncé lundi son partenariat avec Jam, un Skulpin, qui conseillera les étudiants sur Facebook Messenger. Les Echos confient à la mutuelle l’occasion d’élargir son public.

Cyberassurance: une plate-forme publique pour les victimes de cyberattaques. #assurance #cyberinsurance https://t.co/KgLhtmUAWI pic.twitter.com/qXdyyc8vOP
– LesFurets.com (@LesFurets) 1 juin 2017

Le chatbot traite de questions simples

L'intelligence artificielle (IA) a un pied dans l'assurance grâce aux assistants virtuels. Jam Chatbot est conçu pour répondre aux questions des étudiants sur la santé et le bien-être. Au cours de la conversation, il renvoie ses interlocuteurs vers un portail de santé conçu par la MGEN. Un moyen de promouvoir directement les jeunes pour les produits développés spécialement pour eux.
Les assureurs et les mutuelles suivent une tendance initiée par les banques. Notre alliance de partenaires utilise déjà un chatbot pour faciliter les relations en ligne avec les clients. La question posée contient des mots-clés permettant de renvoyer l'utilisateur aux questions fréquemment posées. Objectif: "Optimiser le flux des interventions téléphoniques pour les questions les plus simples", explique Guillemette Picard, directrice du Big Data et de l'intelligence artificielle chez Allianz France.

Les jeunes veulent une assurance contre les cyber-risques et pour l'économie collaborative. #assurance https://t.co/qCsXahaz1y
– LesFurets.com (@LesFurets) 17 septembre 2016

Le mobile n'attire pas les jeunes

Un autre intérêt pour le client est que le robot réagisse immédiatement et à tout moment. Cependant, les capacités de l’Alliance Chatbot se limitent à des réponses de base normalisées. Des sujets plus complexes nécessitent toujours une intervention humaine. D'autres robots permettent de personnaliser les informations, comme c'est le cas avec le service client traditionnel. C'est le cas de GMF, qui propose des tarifs simulés sur un smartphone via un chatbot pendant un an.
Allianz offre des services similaires depuis janvier dernier. Les assureurs se sont adaptés à la nouvelle tendance du marché. Les futurs clients se tournent de plus en plus vers les prix d'assurance et les offres sur leurs téléphones mobiles. Selon les données recueillies par GMF-Chatbot, cette utilisation du téléphone mobile serait intergénérationnelle et l’âge moyen des utilisateurs entre les différents canaux d’estimation des coûts (mobile et conventionnel) ne varierait que très peu.

Simulation assurance chat : Assurance: les Chatbots investissent dans la relation client
4.2 (100%) 34 votes