Simulation assurance animal de compagnie

Complétez ce formulaire qui vous prendra moins de 5 minutes pour recevoir des offres personnalisées pour assurer votre animal de compagnie.

























































Bannière 728x90

Voici 5 autres articles sur les assurance pour animaux qui pourraient vous intéresser :

Les accidents de la vie quotidienne ne sont pas ou peu traités par la sécurité sociale ou les assurances habituelles. Contre ces risques, une assurance spéciale de 150 à 250 € par an couvre toute votre famille.

Quels accidents sont couverts par les différentes compagnies d'assurance?
Chaque année, des accidents dans la vie quotidienne, à la maison, au sport… entraînent des dizaines de milliers de morts ou de blessés graves, dont certains sont handicapés à vie. Contrairement à la croyance populaire, toutefois, les conséquences financières de ces tragédies ne sont que partiellement couvertes par l'assurance sociale ou l'assurance familiale, qui comprend l'assurance familiale. Certes, il est parfois possible de se retourner contre le responsable de l'accident … s'il en existe un, s'il est identifié et solvable, et si le recours est efficace. Cependant, cela nécessite généralement plusieurs années de procédure. Par conséquent, vous pouvez mieux vous protéger et protéger les membres de votre famille contre ce risque en souscrivant une assurance spéciale qui vous remboursera en quelques mois sans engager votre responsabilité. Commercialisées par les assureurs et les grandes banques, ces assurances sont souvent commercialisées sous la dénomination "Life Accident Guarantee" (GAV), qui, sans être une marque de fabrique, constitue une base minimale pour l'élaboration de garanties par la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA). Ces contrats, qui coûtent entre 150 et 250 € par an et par famille, sont de qualité variable et nous devons ouvrir les yeux avant de souscrire. Indemnisation en cas de décès, mais également en cas d'invalidité.
Tous ces contrats ont une chose en commun: ils indemnisent la victime d’un accident si elle conserve une invalidité permanente en partie mais supérieure à un seuil convenu contractuellement, ou sa famille en cas de décès. Mais méfiez-vous: il doit s'agir d'un accident, en ce sens que les assureurs l'entendent, c'est-à-dire d'un événement soudain, imprévu et dû à une cause externe. Cela exclut tous les accidents de santé tels que les infarctus, les accidents vasculaires cérébraux, même brutaux et inattendus, et en général toutes les conséquences de maladies. En fait, quatre grandes catégories d’accidents sont couvertes, à commencer par toutes celles pouvant survenir dans la vie privée: à la maison, à l’artisanat, au sport, sur les routes, dans les transports en commun… La deuxième catégorie est celle des dommages causés par une agression. Qu'il s'agisse d'individus (raids, viols …) ou de groupes (attaques). Troisièmement, les conséquences de phénomènes naturels (tempêtes, inondations …) sont couvertes, qu’elles aient le caractère de catastrophe naturelle au sens de la loi de 1982 ou d’accident technique (incendie, explosion …). Enfin, les conséquences d'un accident médical (par exemple, des dommages résultant d'une procédure chirurgicale ou d'un examen) sont parfois exclues (voir page 74). Les accidents du travail survenant dans le cadre d'une activité professionnelle, publique ou syndicale ou dans le contexte d'accidents de la route couverts par une assurance automobile ne sont pas couverts. Assurance qui ne double pas les autres …
Compte tenu de leurs domaines d’intervention, l’assurance vie et accident ne fait pas double emploi avec les deux types d’assurance les plus courants dans une famille, l’assurance automobile (qui est complémentaire) et l’assurance multirisques. Appartement. En fait, cela ne couvre pas les dommages corporels que vous ou les membres de votre famille subissez, mais uniquement les dommages à vos biens et les dommages corporels ou les dommages que vous ou un membre de votre famille infligez à d'autres personnes. D’autre part, d’autres types d’assurance, tels que l’assurance scolaire ou l’assurance pour exercer un sport, se chevauchent en partie avec le domaine de l’assurance-accidents. Mais ne le licenciez pas: il peut vous couvrir, ainsi que votre conjoint et vos enfants, sans que vous ayez à assurer tout le monde. Il couvre une gamme plus large d'accidents. et surtout, l'indemnisation en cas de préjudice n'est pas fixée forfaitairement, mais en fonction du préjudice réellement subi et avec des limites supérieures a priori plus élevées. En revanche, une assurance vie ne remplace que partiellement une assurance vie, dans la mesure où elle peut jouer même si le décès est basé sur la maladie. … même avec la sécurité sociale.
En matière d’assurance maladie, il s’agit des soins occasionnés par l’accident: hospitalisation, chirurgie, médication, réadaptation… qui ne sont pas couverts par une assurance accident. Par ailleurs, certaines de ces assurances prévoient le versement d’une indemnité qui, dans une certaine mesure, complète l’indemnité journalière de la Sécurité sociale si l’accident entraîne un arrêt de travail. Toutefois, si la victime a alors une invalidité partielle permanente (IPP) ou complète (IPT), l’assurance sociale lui verse une pension d’invalidité (actuellement limitée à 2 183 EUR par mois) uniquement si elle est en mesure de travailler ou non. / 3 ou plus réduit.
Si la victime n'a pas ou pas de travail (enfant ou adolescent à l'école, retraité …), elle n'a pas droit à cette pension, seulement et dans certains cas seulement à des prestations moins élevées. La prestation de décès de la sécurité sociale est limitée à 7 428 €. Une assurance vie et maladie intervient également pour les PPI les plus faibles, à partir de 5% pour certains contrats et en tenant compte des dommages réels subis par la victime, qu’elle ait exercé une activité professionnelle ou non.
Du côté de la retraite professionnelle, vous ne bénéficiez que lorsque vous êtes en charge, à l'exception des dispositions plus favorables qui s'appliquent dans votre entreprise. Et son soutien se limite à vous. En fait, à de rares exceptions près, les conjoints et les enfants sont exclus. En règle générale, l'indemnisation n'est accordée qu'en cas de décès ou d'invalidité totale, telle que la quadriplégie, sous la forme d'un capital équivalent à un salaire d'environ deux ans. Et bien sûr, cette protection prend fin dès que vous quittez l'entreprise. Préférez un contrat familial et une méthode de compensation personnalisée.
Donc, si vous trouvez utile de vous assurer contre les conséquences d'un accident quotidien, prenez les bonnes décisions. Si vous ne vivez pas seul, optez pour l'assurance familiale et non individuelle: selon les contrats, votre prime augmentera de 30% à 50% ou, selon la formule choisie, de 200 à 250 € par an (voir notre sélection de contrats ici ). ci-dessous), mais tous les membres de votre famille sont automatiquement assurés. Ensuite, vous préférez un contrat avec indemnisation "en common law"; En particulier, tous les contrats portant la mention "Garantie d'accident de la vie" (GAV) sont de cette nature. L'assureur évalue votre indemnisation de manière personnalisée, comme le ferait un tribunal si la responsabilité d'un tiers était impliquée dans l'accident. , Cela permet une indemnisation anticipée plus complètement que dans un contrat prévoyant une indemnité forfaitaire forfaitaire en fonction d'un barème contractuel tel que BNP Protection contre les accidents ou l'assurance-accidents tout crédit mutuel.
Les contrats GAV stipulent que l’assureur doit soumettre une offre finale d’indemnisation dans un délai maximum de 5 mois à compter de la date de consolidation de votre État (c'est-à-dire la date à laquelle elle est acceptée). Cet État ne se développe plus, pour le meilleur ou pour le pire, ou la mort. GMF s'est engagé sur une période de 3 mois. Pour évaluer votre performance, l'assureur examinera d'abord l'invalidité permanente réelle mesurée par un médecin expérimenté. Il est exprimé en pourcentage sur une échelle de 0% à 100%. Par exemple, l’invalidité permanente partielle (DIP), qui correspond à la perte d’un genou suivie du placement de la prothèse, est généralement estimée à 10%, celle de la main droite (droitier) à 50% et du tétraplégique à 95%. Par la suite, l'assureur évalue les indemnités à allouer pour compenser cette perte, en fonction de l'âge, des revenus, des perspectives de carrière, de la situation familiale … de la victime lors de l'accident. Celles-ci incluent la perte de revenus professionnels, les coûts d'adaptation des locaux et les coûts d'assistance par un tiers. En revanche, la perte de revenus professionnels entre l'accident et le retour au travail n'est compensée que par certains contrats, et la partie des frais médicaux non couverte par une assurance maladie ou une mutuelle n'est, à quelques exceptions près, pas indemnisée. Support. L'indemnisation comprend des dommages économiques et personnels.
L'indemnisation pour préjudice économique résultant d'une invalidité ou du décès résultant de l'accident s'ajoute à la "lésion corporelle". Le dommage esthétique est le changement d'aspect physique après l'accident, par exemple la perte d'un membre ou d'une cicatrice sur le visage. La prétendue perte d’amusement est le résultat de l’impossibilité définitive de pratiquer une activité sportive ou récréative que vous avez exercée précédemment, en fonction de l’importance de cette activité: par exemple, un athlète de haut niveau ne sera plus indemnisé que pour un pratiquant occasionnel. Le Pretium doloris correspond à la souffrance physique ou psychologique qui s'est produite entre l'accident et la consolidation de votre état. De plus, les tribunaux acceptent de plus en plus d’autres dommages qui ne sont pas expressément couverts dans les contrats sur lesquels nous enquêtons: l’assureur doit de plus en plus en tenir compte: dommages sexuels ou "institution" (par exemple, pour une victime jeune, gravement handicapée, la possibilité de fonder une famille un jour). Bien sûr, vous pouvez discuter des critiques et des suggestions de l'assureur en contactant votre conseiller médical à vos propres frais (voir Individu N ° 975, page 62).
Enfin, en cas de décès, la perte de membres de la famille pour des raisons économiques (perte de ressources pour la famille) et morales (deuil pour la perte d'un être cher) est indemnisée. Dans tous les contrats que nous analysons, les membres de la famille sont toute personne ayant subi une perte résultant du décès: conjoint, enfants, ancêtres ou frères et sœurs. Seul le contrat d’Axa France contient une définition limitée pour laquelle il n’apparaît pas dans notre sélection. Une garantie d'un million d'euros.
Les contrats que nous examinons limitent l'indemnisation éventuelle à 1 million d'euros, toutes créances confondues. Cependant, cette somme importante peut être insuffisante, par exemple dans le cas du décès d'un jeune père dont le conjoint est démuni ou d'une victime jeune, totalement handicapée, qui aura constamment besoin d'assistance pendant des décennies pour devenir une tierce personne. De ce point de vue, il est regrettable que seule Prévialys, La Poste, envisage de doubler le montant maximal de 2 millions d'euros pour les enfants. En tout état de cause, les indemnités sont réduites des avantages appelés indemnités versées par la sécurité sociale, mais non autrement payés, que l'on appelle des garanties forfaitaires, telles que le capital versé pour l'assurance décès ou un contrat de pension d'entreprise. Choisissez un contrat avec la plus grande portée possible.
Le critère essentiel pour cette portée est le taux d'IPP convenu contractuellement, en dessous duquel l'assureur ne verse aucune indemnité. Les premiers accords GAV introduits en 2000 avaient un seuil d'intervention de 30%. Pour de nombreux contrats récents, toutefois, un seuil inférieur de 10%, voire 5%, peut être choisi. Compte tenu de leur ampleur, pour un supplément annuel d'environ 50 €, nous considérons généralement que seuls ces contrats sont intéressants. Par exemple, ils peuvent compenser la perte d'un œil (IPP de 20 à 25%), alors que pour un contrat à 30%, ce n'est pas le cas. Malgré un seuil de 10%, les contrats de Macif ou de Matmut ont été exclus de notre sélection, leurs différents niveaux de garantie étant difficiles à appréhender. Les contrats des réseaux des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires ne sont pas non plus proposés: ils excluent certains accidents couverts par la plupart des autres accidents (par exemple les infections nosocomiales nosocomiales) non couverts par le contrat des Banques Populaires. ). En revanche, le contrat GMF est le seul à garantir le paiement du capital en cas d'accident entraînant un IPP inférieur au seuil d'intervention (sauf accident médical): par exemple, 1 300 € pour un IPP de 4%. Le "plus" qui peut faire la différence.
Pour choisir un bon contrat, vous devez également examiner les différents points. Ainsi, tous les contrats garantissent des accidents à l’étranger lors d’un séjour de moins de 3 mois. De ce point de vue, il convient toutefois de souligner deux accidents: Praxis Solutions MAIF, qui couvre des séjours allant jusqu’à un an. et le GMF, qui les couvre indéfiniment. Plus important encore, si l’un de vos enfants, comme il est de coutume aujourd’hui, a effectué une étude ou un stage de longue durée à l’étranger. Une indemnisation pour la perte de revenu entre l'accident et la reprise effective du travail par la victime (prévue dans 4 contrats sur 8 de nos choix) devrait également être envisagée, en particulier si vous ou votre conjoint n'êtes pas un employé. -Salariés et n'ont aucune assurance pour ce risque. Si vous ou un membre de votre famille pratiquez un sport à risque (plongée sous-marine, parapente, etc.), évitez le contrat de Groupama, qui exige un supplément de 100%, tandis que les autres paient des contrats notre choix couvre ce risque sans supplément. En revanche, l’aspect protection juridique nous a semblé intéressant. Il couvre les litiges que la victime assurée peut avoir contre des tiers et qui sont la conséquence directe ou indirecte de l'invalidité provoquée par l'accident. Par exemple, son licenciement, une mauvaise qualité de travail liée à la réhabilitation d’un logement ou une aide ménagère médiocre.
Outre l'indemnisation financière de l'assureur, il est très important que le blessé et sa famille puissent compter sur une aide efficace. En général, tous les contrats de notre sélection fournissent des services pouvant être effectués immédiatement après un accident: accueil des enfants de moins de 15 ans, aide ménagère et répétiteur, etc. Cependant, en particulier dans le cas d’infirmités très graves, il est très important Des mois après l'accident peuvent être aidés. Les contrats de Société Générale et du Crédit Agricole prévoient une assistance pour la recherche d’une installation d’accueil lorsque l’aide à domicile n’est pas disponible. Aviva propose un service de téléassistance. La solution de pratique de Maif se démarque encore plus: elle non seulement prend en charge les conseils, mais compense également la perte de salaire d'un membre de la famille ou d'une autre personne qui réclamerait un congé non payé de la victime et diverses mesures en faveur de la réinsertion. de la victime par le soutien social et professionnel. Une fois que vous avez souscrit et souscrit une assurance-vie, vous devez en supporter les conséquences pour certaines de vos autres assurances. En particulier, pour l'assurance scolaire de vos enfants ou pour ceux qui pratiquent un sport, vous pouvez au moins envisager de réduire les garanties. Roselyne POZNANSKI

Compensation via certains fonds de garantie

En l’absence d’assurance accident, vous pouvez recourir à un fonds d’indemnisation dans deux cas: si vous êtes victime d’un accident médical, qu’il existe ou non une responsabilité reconnue des tiers. Vous pouvez entrer à l’Agence nationale d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam, tél.: 0 800 779 887, www.oniam.fr). L’indemnisation est de «common law» (voir page 72), à condition que le taux d’IPP soit supérieur à 24% ou que l’accident ait entraîné une incapacité de travail pendant au moins 6 mois consécutifs ou non – Si vous êtes victime du terrorisme: Le Fonds de garantie pour Victimes d'actes terroristes et d'autres infractions (FGTI, 64, rue Defrance, 94682 Vincennes cedex www.fgti.fr). Sous certaines conditions, ce fonds peut également indemniser les victimes d'autres crimes graves.

> Accidents médicaux: Le Particulier n ° 953, p. 14, n os 960, 964 et 966 du spécifique, p. 14, 15 et 16> Assurance vie: Le Particulier n ° 956, p. 76

> Assurance pour les athlètes: Le Particulier n ° 967, p. 77

Ajouts à l'article

Offre assurance chien : Pour vous assurer contre les accidents de la vie quotidienne
4.5 (98%) 79 votes