la souscription d une assurance pour conducteur d un velo electrique est elle obligatoire

La souscription d’une assurance pour conducteur d’un vélo électrique est-elle obligatoire ?

Pour se déplacer librement en plein centre-ville, pour arriver à son travail à l’heure et pour éviter les encombres dus à la saturation des routes aux heures de pointe, rien n’est encore mieux que de rouler avec l’un des véhicules cyclomoteurs qui se font de plus en plus nombreux, surtout si le besoin du métier l’exige comme c’est le cas de livreurs à domicile des courses en ligne. Le vélo électrique en fait partie, et malgré la facilité d’utilisation et le tout petit espace qu’il occupe sur les routes, il n’en reste pas moins un véhicule roulant avec de l’énergie qui devra être assuré. Port du casque et des gants, obligation de mettre une plaque d’immatriculation et interdiction de rouler sur les pistes cyclables, il existe tant de règles à respecter quand on enfourche ce genre de véhicule. Lorsque vous achetez votre vélo dans un magasin de vélo à Paris, tout ceci vous sera rappelé. En effet, le vélo électrique n’est pas semblable au vélo traditionnel quand on connait tous depuis notre enfance, et pour pouvoir vous déplacer sans effort ni encombre, il existe d’abord quelques points à bien connaître et à respecter dans le cadre de la loi. Pour en savoir plus, soyez bien sûr de lire attentivement l’article suivant !

Quels sont les risques encourus si l’on n’assure pas son vélo électrique ?

Contrairement aux anciens vélos et aux vélos à assistance électrique ne dépassant pas 250 w, les autres VAE doivent impérativement être concernés par une assurance pour éviter de se mettre dans l’embarras. Étant considéré comme un véhicule terrestre à moteur au sens du Code des assurances, les conducteurs de vélos électriques avec une puissance plus de 250w doivent souscrire obligatoirement à une assurance Responsabilité civile automobile dans le but de protéger leurs intérêts et ceux des autres en cas d’accident causant toutes sortes de dégâts. Si dans le cas contraire, le propriétaire du vélo refuse d’être titulaire d’une assurance pour son vélo ou pour chaque autre type de véhicule nécessitant une assurance, alors les conséquences risquent d’être dures dans le cas de l’occurrence d’un accident ou s’il se fait rattraper par la loi. Et on cite les points suivants comme principales lourdes sanctions qu’il pourra expérimenter :

  • Une amende pour défaut d’assurance ;
  • Une annulation ou la suspension du permis de conduire ;
  • Une interdiction de passer le permis pendant trois ans ;
  • Une confiscation du vélo électrique ;
  • Des Travaux d’intérêt général ;
  • Une peine de jour-amende ;
  • Un stage obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière.
A voir également  Smile & Pay : La solution pour encaisser les cartes bancaires

La peine encourue pour une absence d’assurance de vélo électrique peut varier bien sûr selon la proportion des dégâts que vous causerez. Si vous êtes par exemple responsable d’un accident causant des dommages physiques graves à une personne tierce ou une détérioration de biens, alors les frais financiers pourraient éventuellement s’avérer très lourds en plus du fait que vous ne serez nullement indemnisé pour toutes sortes de dommages que vous allez subir.

Pourquoi faudrait-il assurer son vélo électrique ?

Pour changer d’assurance, vous pouvez également le faire lorsque vous changer de forfait mobile, bon nombre d’opérateurs proposent toutes sortes d’assurance. En considérant le fait que la souscription d’une assurance pour son vélo électrique soit une obligation dans le cadre de la loi et ou pour éviter de prendre des pénalités juridiques relativement lourdes, il n’y a pas vraiment de raison de chercher d’autres motifs afin d’opter pour une assurance. Toutefois, la Responsabilité civile et les autres formes d’assurance proposées par de nombreuses compagnies proposent aux clients des services appropriés pour le prix payé couvrant les dégâts dans le cas d’un sinistre à condition que le vélo soit homologué et assuré bien sûr. En effet, ces garanties vous offrent une prise en charge totale ou partielle selon l’offre que vous avez choisie si jamais vous êtes sujet à une mauvaise chute entraînant une invalidité, ou suite à une collision avec un piéton ou un autre conducteur, profitant ainsi d’une protection de tous vos droits en cas de litige, surtout si vous disposez d’une assurance complémentaire.

A voir également  Quelles sont les particularités du voyage initiatique chamanique ?
assurer velo electrique

Comme n’importe quel autre véhicule, une fois que vous avez le guidon d’un vélo électrique entre les mains, alors vous devez respecter le règlement en vigueur mis en place spécialement pour ce type de cyclomoteur. Obligation d’avoir un permis de conduire et de porter un casque, interdiction d’utiliser son téléphone ou de rouler dans les pistes cyclables ou encore la non-tolérance de conduite en état d’ivresse, avant de vous procurer un vélo électrique ou de commencer à le conduire, songez tout d’abord à vous informer un maximum sur tout ce qu’il y a à savoir avant de prendre le véhicule entre vos mains.

Retour haut de page